Comment bien choisir son anticerne ?

L’anticerne hydrate et atténue les ombres
Nombreuses sont les femmes qui tentent chaque matin de camoufler leurs cernes. Cette zone située en dessous des yeux est particulièrement sensible comparée au reste du visage. La peau y est très fine et plus transparente, ce qui laisse apparaître des ombres marron, bleutées ou violettes, dues aux vaisseaux sanguins et à un manque d’hydratation de l’épiderme. Produit cosmétique très répandu dans la trousse de beauté des femmes, l’anticerne permet d’atténuer et d’hydrater ces ombres considérées comme peu esthétiques et très souvent apparentées à une mauvaise mine et une grande fatigue. Leur intensité varie en fonction des femmes. Certaines les auront beaucoup plus accentuées que d’autres. C’est pour cela qu’il existe une multitude de produits adaptés à chaque situation.

A chacune son anticerne
Stick, pinceau ou encore crayon, l’anticerne se décline sous une multitude de formes. Plus ou moins gras, ou plus ou moins fluide, chacune choisira la texture et la forme qui lui convient, mais il est important de faire attention à la capacité couvrante du produit. Quelque soit sa marque ou son prix, la teinte de l’anticerne doit toujours être plus claire que celle du visage, et ce afin d’obtenir un résultat plus naturel et un effet bonne mine. Si le ton est trop foncé, les cernes auront tendance à être accentuées. Par ailleurs, la teinte se choisit également en fonction de la couleur des cernes. Si ces dernières sont marrons ou violettes, il est préférable de choisir un beige rosé ou orangé. Pour des cernes bleutés, un beige doré sera mieux adapté